Les 6 astuces Modjo pour se débarrasser des odeurs de tabac

3 minutes de lecture

Après une soirée bien arrosée dans ton appartement, n’as-tu jamais été dérangé par cette odeur de tabac froid qui embaume ton salon parfois des jours voire des semaines ?
En étant soi-même fumeur, il n’y a rien de plus dérangeant que l’odeur du tabac froid. Elle s’imprègne dans les tissus de ton beau canapé beige et du nouveau plaid trendy fraichement posé dessus, dans tes rideaux doublés et ton tapis en fausse fourrure que tu aimes tant… Mais, au-delà du fait qu’elle soit désagréable, ne t’es-tu jamais demandé si cette odeur persistante pouvait être toxique ?

L’odeur de tabac froid : quelle toxicité ? 

Selon le centre international de recherche contre le cancer (CIRC), la fumée du tabac est classée cancérigène depuis 2002 et constitue un polluant des plus dangereux pour notre air intérieur. Savais-tu qu’il existe plusieurs types de fumée ? En réalité il en existe trois :
Tout d’abord, la fumée dite primaire. C’est celle que toi, fumeur, tu inhales lorsque tu tires une taffe sur ta cigarette.
Ensuite, la fumée dite secondaire. C’est celle qui se dégage de ta cigarette à mesure que tu la consumes. Elle provient donc de l’extrémité frémissante de ta cigarette mais aussi de la fumée presque invisible qui se dégage du filtre de celle-ci lorsque tu n’es pas en train de lui faire ton meilleur bouche à bouche !
Puis, la fumée dite tertiaire. C’est celle que tu recraches une fois que tu as pris une taffe. Il s’agirait de ne pas crapoter…

 

Trèves de plaisanterie, le sujet n’est pas des plus joyeux puisque c’est à notre second type de fumée que nous allons nous intéresser. La fumée secondaire, ou fumée du tabac ambiante, celle qui persiste entre les quatre murs du cagibi qui te sert d’appartement… En effet, d’après le baromètre santé environnement 2007, parmi les fumeurs, 59% déclarent fumer à l’intérieur de leur logement.
A savoir, il y a plus de 4000 substances chimiques identifiées dans la fumée secondaire. Parmi lesquelles plus de 250 constituent un danger pour la santé et une cinquantaine sont identifiés comme cancérigènes chez l’être humain et l’être animal…une broutille !
Tu l’auras compris, cette odeur de tabac froid n’est pas seulement désagréable mais s’avère réellement dangereuse pour toi et pour ton entourage. Mais alors comment peux-tu t’en débarrasser ?

Nos 6 astuces pour dire adieu à l’odeur de tabac froid pour de bon

  1. Aère le plus souvent possible ton appartement ! L’air à besoin d’être renouvelé régulièrement.
  2. Lave toute les surfaces imprégnées par l’odeur du tabac froid. Attention, il ne s’agit pas de t’asphyxier avec tous les composants nocifs contenus dans les produits détergents et autres nettoyants pour le sol et lessives au parfum de « voyage à Tahiti ». Pour nettoyer efficacement et sainement ton appartement, il te suffit d’un seul produit magique : le vinaigre blanc ! À allier à quelques gouttes d’huiles essentielles et de citron et le tour est jouer. En plus, c’est bien plus économique et écologique.
  3. Si après ce grand nettoyage de printemps l’odeur persiste encore… Le bicarbonate de soude est ton allié ! Il te suffit de saupoudrer ton canapé et ton tapis de ce petit génie, de laisser agir quelques heures puis d’aspirer. C’est magique !
  4. Privilégie les diffuseurs de parfums naturels et d’huiles essentielles aux produits chimiques émanant de ta bougie « linge propre » qui ne fera que masquer l’odeur sans la traiter.
  5. N’oublie pas de vider et de nettoyer ton cendrier très régulièrement ! Et ce, même s’il est fermé.
  6. Utilise un désodorisant pour assainir à la fois l’air et le textile. Modjo te propose un spray anti-odeur et anti-addictif apaisant, avec une formulation 100% naturelle et composé d’huiles essentielles. À vaporiser sur tes vêtements et dans le creux de tes poignets dès que tu en ressens le besoin. Car toi aussi, tu peux sentir le tabac froid malgré toi !

Maintenant que tu as toutes les cartes en mains pour assainir ton lieu de vie, c’est à toi de jouer la fée du logis !

Les petits nouveaux

« C’est facile d’arrêter de fumer, j’arrête 20 fois par jour. »

Oscar Wilde